Le S.D.K c’est quoi ?

Trois lettres, qui peuvent ruinée la vie de bébé, Le S.D.K c’est l’abréviation Syndrome de Kiss, à c’est mignon tout plein comme nom ! ah bah certainement pas … Rien à voir avec le bisou !

Le KISS c’est quoi ?

KISS est l’abréviation de Kopfgelenk Induziert Symetrie Störungen qui peut se traduire par Troubles de symétrie induits des vertèbres cervicales”

<

p style= »text-align:justify; »>
Les “KiSS Kinder” sont des enfants qui montrent des perturbations de la symétrie, induites par les articulations de la jonction crânio-cervicale. Ce syndrome est un blocage de la jonction crânienne, entraînant des tensions en permanence dans le corps qui peuvent se traduire par des perturbations de la symétrie (un aplatissement d’un côté de la tête pouvant faire penser à une plagiocéphalie, l’ouverture d’un œil plus petite d’un côté, un œil plus enfoncé que l’autre, une mâchoire plus proéminente que l’autre, corps en inclinaison, en forme de C, en forme de virgule, tête penchée, hyper-extension de la tête…) et des difficultés d’ordre nerveux et/ou digestif.

Ils sont classifiés en deux types:

  • KiSS Type 1: Inclinaison latérale
  • KiSS Type 2: Hyperextension fixée

Kiss-type2-1L’essence du syndrome de KiSS est une augmentation du tonus musculaire asymétrique au niveau de l’occiput à la jointure des vertèbres cervicales C1-C2 (Atlas-Axis) chez les nourrissons. Cette augmentation de la tension musculaire asymétrique fonctionnelle se produit par un déplacement minimal de l’occiput au niveau de C1 et C2, généralement en raison d’une force extérieure.Le mauvais alignement et le mouvement anormal de ces cervicales entraînent de nombreux symptômes. En effet, on sait que l’influx nerveux du rachis-cervical supérieur achemine une multitude d’informations jusqu’à divers secteurs du cerveau. Le mauvais positionnement d’une cervicale peut donc perturber la transmission de l’information jusqu’au cerveau et induire une déficience motrice: troubles musculaires, de l’équilibre, de la déglutition, de la vue, du développement psychomoteur, etcSi ces enfants ne sont pas pris en charge, ils évoluent d’un syndrome de KiSS à un syndrome de KiDD.

Les causes

<

p style= »text-align:justify; »>De nos jours, ce syndrome est peu connu des praticiens de santé, confondu à tort avec le torticolis congénital, la plagiocéphalie ou le bassin congénital asymétrique.
 Une enquête épidémiologique faite auprès de médecins, sages-femmes, kinésithérapeutes et ostéopathes français, nous révèle que ce cas n’est pas orphelin.
 Toutefois, la mauvaise connaissance de son diagnostic rend sa prise en charge aléatoire. Une prise en charge précoce joue un role essentielle pour le traitement du syndrome de KiSS. 

Les subluxations vertébrales sont causées par le stress physique, émotionnel ou chimique auquel le corps n’a pu s’adapter.Dans le cas du syndrome de KiSS, il provient de multiples facteurs survenus au cours de la grossesse et/ou de l’accouchement tel que:

  • grossesse multiples
  • mauvaise position dans l’utérus
  • traumatisme prénatal
  • rupture prématurée des membranes
  • naissance prématurée
  • accouchement prolongé ou difficile
  • accouchement rapide
  • utilisation des forceps ou de la ventouse
  • césarienne imprévue
  • procidence du cordon
  • syndrome du bébé bleu

Le syndrome peut également apparaître pendant la croissance de l’enfant suite à une narcose ou des lésions physiques (une chute, un coup sûr la tête). D’autre part, il semblerait qu’il y ait des prédispositions familiales au syndrome. Il n’est pas rare d’observer des fratries entièrement concernées.

Symptômes possibles

Certaines mamans et certains bébés ont pu rencontrer les difficultés d’allaitement et de maternage suivantes :

* tête bloquée pour téter d’un côté (pouvant faire penser au torticolis du nouveau-né),
* succion difficile,
* l’enfant avale beaucoup d’air à la tétée,
* suspicion de RGO,
* rots et gaz importants,
* difficulté de déglutition, bouche constamment ouverte, salivation excessive,
* douleurs chez la maman lors de la tétée,
* crevasses à un sein principalement chez la maman, mais parfois aussi aux deux seins,
* fort réflexe nauséeux,
* régurgitations et/ou vomissements,
* coliques,
* pleurs fréquents, bébé aux besoins intenses,
* ou à l’inverse, bébé très « tranquille »,
* endormissement difficile, réveils multiples, sommeil agité, peu de sommeil,
* ou à l’inverse, bébé avec un grand besoin de dormir,
* parfois une faible prise de poids,
* introduction des solides tardive voire très tardive, le bambin et jeune enfant montrant peu d’intérêt aux solides ou bien seulement à certains.

Un déroulement stressant de la grossesse, une grossesse gémellaire et plus, une mauvaise position dans l’utérus ou bien des difficultés à la naissance comme le cordon autour du cou, une césarienne, une naissance rapide ou longue, l’utilisation de forceps ou ventouses, des pressions sur le ventre de la parturiente en vue de faciliter la descente du bébé, un bébé de plus de 4 kg, etc, sont des causes possibles de la survenue de ce syndrome. http://www.kiss-kid.de/site_fr/fr_kiss.html
Une prédisposition familiale a également pu être constatée.

Le parcours de ces enfants et de leurs parents

En raison de la tête bloquée d’un côté, on pourra observer qu’en position verticale en système de portage par exemple, la maman rapprochera la tête de son bébé vers son sein et que, de l’autre main, elle rapprochera le sein vers son bébé de telle sorte que le bébé puisse prendre le sein en bouche. Le bébé fera des mouvements de va-et-vient.
La succion pourra paraître étrange. Parfois, certains bébés donneront l’impression de tourner le mamelon en bouche. D’autres bébés auront du mal à garder le sein en bouche en faisant ventouse, ou bien l’ouverture de leur bouche pourra ne pas être assez grande. On pourra observer que certains bébés n’arrivent pas à tirer la langue en dehors de la bouche, d’autres bébés feront un bruit de claquement de la langue, ayant du mal à faire le vide nécessaire à une succion efficace.
Les nuits peuvent être particulièrement difficiles si le bébé/bambin gesticule longuement, comme à la recherche d’une position confortable pour lui, et s’il se réveille souvent. À l’inverse et moins fréquemment, le bébé pourra dormir beaucoup, être très « facile » et donnera l’impression d’être flegmatique, un comportement qui pourra interpeller le parent.
Portés en écharpe ou bien dans les bras, certains bébés seront cambrés. Mais ils peuvent aussi montrer des réticences à être portés en système de portage, alors que la maman aura proposé le sein  simultanément. La maman devra « ruser » et probablement persévérer pour chercher le système de portage le plus adapté à son enfant.
Parfois, la maman trouvera que « quelque chose ne va pas » chez son bébé, mais personne n’aura pu l’identifier. Les pistes des allergies/intolérances, RGO, problèmes de l’oralité, ostéopathie et freins de langue auront déjà pu être explorées. La maman aura un maternage proximal et comblera au maximum les besoins de son bébé, des évictions alimentaires auront été mises en place, le frein de langue aura peut-être été sectionné une ou deux fois, voire même trois, le bébé aura vu un ostéopathe spécialiste pour bébés, il aura été soigné pour torticolis du nouveau-né. Tout cela sans succès pour certains enfants ou n’apportant qu’une amélioration partielle pour d’autres.

D’autres caractéristiques possibles

Ce syndrome bien connu en Allemagne, l’est encore très peu en France. D’après le Dr Heiner Biedermann et ses confrères, il concernerait 5 à 8 % de la population. Les caractéristiques vont bien au-delà de l’allaitement et du maternage (certains bébés ne rencontreront d’ailleurs pas de difficultés d’allaitement)

Vous pouvez lire, des témoignage de parents d’enfant kiss en cliquant ici !

A lire également article sur j’ai un bébé kiss !

Sources:

https://www.lllfrance.org/1828-une-cause-de-souffrances-meconnue-le-syndrome-de-kiss

https://syndromedekiss.com/fr/syndrome-kiss/

https://asso-kiss.fr/le-syndrome-kiss/

 

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s